CORPUS. Quelle vision de la ville ces textes proposent ils?

Microsoft Word - AgrippaAubigné LesTragiques.docx

Quelle vision de la ville ces textes proposent ils?

Objet d'étude : Le roman et ses personnages : visions de l'homme et du monde.

Texte A : Flaubert, L'Éducation sentimentale, 1869.

Texte B : Zola, L'Assommoir, 1877.

Texte C : Céline, Voyage au bout de la nuit, 1932.

Texte D : Jean-Marie Gustave Le Clézio, Désert, 1980.

 

Texte A : Flaubert, L'Éducation sentimentale.

[Frédéric Moreau, jeune provincial étudiant à Paris, est épris de Mme Arnoux, épouse d'un marchand d'œuvres d'art. De la place qu'il occupe dans la diligence qui le ramène à Paris après une longue absence, il regarde défiler la ville..]

On descendit le boulevard au grand trot, les palonniers1 battants, les traits2 flottants. La mèche du long fouet claquait dans l'air humide. Le conducteur lançait son cri sonore : « Allume ! allume ! ohé ! », et les balayeurs se rangeaient, les piétons sautaient en arrière, la boue jaillissait contre les vasistas, on croisait des tombereaux3, des cabriolets, des omnibus. Enfin la grille du Jardin des Plantes se déploya.

La Seine, jaunâtre, touchait presque au tablier4 des ponts. Une fraîcheur s'en exhalait. Frédéric l'aspira de toutes ses forces, savourant ce bon air de Paris qui semble contenir des effluves amoureux et des émanations intellectuelles ; il eut un attendrissement en apercevant le premier fiacre. Et il aimait jusqu'au seuil des marchands de vin garni de paille, jusqu'aux décrotteurs avec leurs boîtes, jusqu'aux garçons épiciers secouant leur brûloir à café. Des femmes trottinaient sous des parapluies ; il se penchait pour distinguer leur figure ; un hasard pouvait avoir fait sortir Mme Arnoux.

Les boutiques défilaient, la foule augmentait, le bruit devenait plus fort. Après le quai Saint-Bernard, le quai de la Tournelle et le quai Montebello, on prit le quai Napoléon ; il voulut voir ses fenêtres, elles étaient loin. Puis on repassa la Seine sur le Pont-Neuf, on descendit jusqu'au Louvre ; et, par les rues Saint-Honoré, Croix des-Petits-Champs et du Bouloi, on atteignit la rue Coq-Héron, et l'on entra dans la cour de l'hôtel.

Pour faire durer son plaisir, Frédéric s'habilla le plus lentement possible, et même il se rendit à pied au boulevard Montmartre ; il souriait à l'idée de revoir, tout à l'heure, sur la plaque de marbre, le nom chéri.

1. palonniers : pièce mobile sur laquelle on fixe les rênes dans un attelage.
2. traits : partie du harnais qui sert à tirer un véhicule.
3. tombereaux : charrette entourée de planches servant à porter du sable, des pierres... 4. tablier : désigne la plate-forme qui constitue le plancher d'un pont.

(...)

Plan du document

  1. Des villes sales et repoussantes
  2. Des lieux...
  3. Une....

+ sous partie rédigée

Complétez avec votre email pour recevoir votre fichier

* champs obligatoires

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire