Mme de la FAYETTE. La Princesse de Clèves. Hé! Croyez-vous

Microsoft Word - AgrippaAubigné LesTragiques.docx

Mme de la Fayette. La Princesse de Clèves. 1678

Mme de la Fayette. La Princesse de Clèves. 1678

- Hé ! croyez-vous le pouvoir, Madame ? s'écria monsieur de Nemours. Pensez- vous que vos résolutions tiennent contre un homme qui vous adore, et qui est assez heureux pour vous plaire ? Il est plus difficile que vous ne pensez, Madame, de résister à ce qui nous plaît et à ce qui nous aime. Vous l'avez fait par une vertu austère, qui n'a presque point d'exemple; mais cette vertu ne s'oppose plus à vos sentiments, et j'espère que vous les suivrez malgré vous.

- Je sais bien qu'il n'y a rien de plus difficile que ce que j'entreprends, répliqua madame de Clèves; je me défie de mes forces au milieu de mes raisons. Ce que je crois devoir à la mémoire de monsieur de Clèves serait faible (...)

. (...)

Plan du document

  1. Une rupture douloureuse
    1. Dévoilement des personnages
    2. Une douleur partagée
    3. Un adieu irrévocable?
  2. Un m...
    1. ....
    2. ....
    3. ....
  3. Une....
    1. ....
    2. ....
    3. ....

Complétez avec votre email pour recevoir votre fichier

* champs obligatoires

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire